Questions - réponses

Cette page répond aux questions qui ont été posées lors des événements de concertation, et par le biais du formulaire de contact. Une autre page répond aux questions générales sur l’énergie éolienne.

Comment l'énergie produite arrive-t-elle jusque chez nous ?

Une éolienne se compose de 3 pales, portées par un rotor et installées au sommet d’un mât vertical. Cet ensemble est fixé sur une nacelle qui abrite un générateur électrique. Le vent fait tourner les pales entre 8 et 14 tours par minute. Le générateur transforme l’énergie mécanique ainsi créée en énergie électrique.

Celle-ci intègre alors le réseau public, à partir d’un poste de livraison. Elle est ensuite redistribuée en temps réel, là où la demande est la plus importante. Selon le principe du système solidaire, un équilibre est assuré par RTE et Enedis pour que chacun puisse bénéficier d’électricité à tout moment, même si aucune source d’électricité n’est à proximité.

Qui mandate les bureaux d’études ?

« L’étude d’impact préalable à la réalisation du projet est réalisée sous la responsabilité du ou des maîtres d’ouvrage. » (Article R122-1 du Code de l’environnement).

Les bureaux d’études sont des structures indépendantes, qui réunissent des experts. Leur savoir-faire est au service des territoires et indépendant des intérêts d’organisations, quelles qu’elles soient.

Pour chaque projet, RWE choisit les bureaux d’études au regard des standards établis (notamment par le guide de l’étude d’impact) et en suivant les préconisations des DREAL, cela dans le strict respect de la procédure réglementaire.

Quand connaîtrons-nous la hauteur des éoliennes ?

Aujourd’hui, la hauteur des éoliennes n’est pas fixée, elle est comprise entre 150 et 165 mètres. Pour la définir, RWE doit attendre les résultats des études paysagères, environnementales et acoustiques. Celles-ci vont délimiter l’ensemble des contraintes, et c’est une fois ces données réunies que le choix d’implantation des éoliennes comme de leur hauteur pourra être fait en s’assurant du plus grand respect possible de l’environnement.